Vaincre sa timidité avec la sophrologie

Jean-Jacques MENUET | durée 22 minutes

Le but de la séance :


Comment lutter contre la timidité, avoir plus confiance en soi, ne pas se sentir dévalorisé

Et quelques conseils trucs et astuces car « pour guérir de la timidité, il faut faire face à des situations intimidantes »
Il est clair que la timidité représente peut-être pour une personne la principale difficulté qui limite sa progression et son épanouissement dans une activité professionnelle, une vie sociale, un sport, bref une vie en général ; si bien qu’il m’est apparu intéressant de développer mes idées sur cet article. Plus que gérer sa timidité il s’agit de la combattre.

A la fin de cet exposé vous trouverez le lien pour télécharger une séance de sophrologie pour vaincre la timidité et renforcer la confiance en soi.

Tout d’abord j’expose donc l’intérêt de la sophrologie pour aider une personne à renforcer sa confiance : comprendre et affronter sa timidité.
La sophrologie est une méthode facilement utilisable , sous la forme d’exercices simples, qui permet d’atteindre un espace privilégié de détente du mental pendant lequel la personne va mener un travail personnel pour progresser dans ses difficultés. La sophrologie est une technique utile et efficace car elle permet de travailler « ici et maintenant » sans forcément devoir s’allonger sur le divan d’un psy (excellent au demeurant) pendant des années …
La sophrologie est une bonne technique pour aider à gérer la timidité car la composante corporelle est très présente chez la personne qui souffre d’une timidité excessive.
Dans le problème de la timidité et du manque de confiance en soi il va s’agir de développer des idées positives, d’aller rechercher dans des éléments du passé du présent et du futur des éléments positifs et d’utiliser ainsi ce potentiel qui est en nous mais que nous utilisons mal : comment développer des idées positives en mettant entre parenthèses les éléments négatifs qui nuisent à notre harmonie ; la personne timide va présenter des symptômes désagréables et la sophrologie est une technique qui va permettre de lutter contre les tremblements, lutter contre le mal de ventre, lutter contre le rougissement, lutter contre les palpitations, apaiser la sensation de gorge nouée, lutter contre la bouche sèche, diminuer les tensions musculaires, permettre de mieux respirer, détendre les tensions musculaires, permettre de supprimer la transpiration liée au stress. Les idées négatives seront repoussées : je n’ai pas confiance en moi, je me sens dévalorisé, j’ai des complexes, je ne sais pas me mettre en avant, j’ai une mauvaise image de moi, j’ai un sentiment d’insécurité face à autrui, j’ai des réflexes d’évitement, j’ai des pensées angoissantes, j’ai peur de prendre la parole en public, je suis malade avant de prendre la parole à une réunion, je suis nul, les autres sont plus forts que moi, je ne suis pas à l’aise en société, les autres me rejettent, les autres ne m’apprécient pas.

Une séance de sophrologie est un exercice très simple, le début de la séance est constitué d’exercices respiratoires simples et d’exercices de relaxation musculaire, car savoir bien respirer, savoir maitriser la respiration, savoir détendre les tensions musculaires, c’est déjà un grand pas pour lutter contre le manque de confiance en soi.

La meilleure maitrise des sensations respiratoires, la libération des tensions musculaires, c’est essentiel car nos gestes et nos émotions sont le résultat d’une bonne maitrise de notre corps et des tensions. Les techniques de visualisation mentale s’inscrivent aussi dans le travail de la sophrologie.

On peut dire qu’apprendre la sophrologie c’est apprendre la formulation mentale de pensées, de sensations corporelles, d’images positives. Gérer une situation difficile, gérer un entretien d’embauche, être à l’aise en société, comment réussir un oral, bien préparer un examen ou un concours, savoir se faire des amis en travaillant une approche et une communication toniques, voilà des situations concrètes où la sophrologie peut permettre de progresser dans la vie de tous les jours. Souvent quelques expirations fluides et bien relâchées permettent de gérer une difficulté du quotidien, une situation où on n’est pas à l’aise : savoir bien respirer, savoir détendre les tensions musculaires, savoir ressentir des sensations, savoir retrouver des images, voilà les principaux objectifs d’un travail efficace en sophrologie.
Ainsi le but de la séance sera d’envisager des défis, de libérer des blocages qui empêchent la personne de progresser, de faciliter la programmation de challenges en créant de nouveaux schémas avec des idées positives et dynamisantes.
De manière générale la technique est très efficace, mais la réussite de la sophrologie réside dans la répétition des séances. C’est pourquoi je propose sur ce site internet des enregistrements de séances audio qui permettent à toute personne de travailler la sophrologie à domicile, ce qui n’exclue pas du tout la possibilité de séances de sophrologie personnalisées qui pourront être réalisées par un sophrologue de proximité ; comment trouver un sophrologue ? de nombreux annuaires de sophrologie conseillent des praticiens expérimentés. D’autres techniques pour lutter contre la timidité existent, le tout est d’avoir à faire à un thérapeute avec lequel vous aurez mis en place une relation de confiance et qui proposera aussi une démarche éthique ; parmi ces techniques : l’hypnose, une psychothérapie comportementale, la méthode Coué, la relaxation, etc. Je ne peux que vous conseiller d’avoir affaire à des professionnels reconnus dans leur expérience.

Je conseille d’écouter la séance de sophrologie 5 à 10 fois, à un rythme qui sera personnel à chaque individu, sur quelques jours ou quelques semaines : la sophrologie est une technique qui s’apprend, qui se travaille, tout comme on apprend à compter, à nager, danser ou pratiquer le geste technique d’un sport !

Avant de passer à l’écoute de ma séance de sophrologie voici quelques astuces et moyens pour lutter contre la timidité :

• Observer un bon « tchatcheur » bien à l’aise, reconnu pour son charisme, décrypter ses techniques de communication, s’approprier certaines de ces astuces qui semblent cohérentes et congruentes pour la personne : bref imiter ceux qui sont à l’aise.
• Apprendre à faire un compliment (à le recevoir aussi !), à formuler une critique (à en recevoir aussi !), à s’amuser intérieurement de la couleur des chaussettes de votre interlocuteur plutôt que de se concentrer sur son inquiétude et ses mains qui transpirent, proposer de boire un café (technique : non pas « vous venez boire un café à la maison ? » mais « tiens c’est l’heure où je bois un café, je vous invite à venir à la maison en boire un avec moi ! »
• Effectuer des jeux de rôle avec une personne de sa famille ou de son proche entourage
• Bien réaliser qu’on n’est pas le seul à souffrir de la timidité.
• Prendre un papier et un crayon et lister les éléments sur lesquels on peut progresser ; écrire un scénario d’approche ; se filmer, etc. etc.
• L’exposition progressive : on « muscle » son aisance personnelle en s’exposant progressivement à des situations vécues comme stressantes ; exemple : « aujourd’hui, promis, je vais tchatcher avec le voisin et lui demander des nouvelles de son fils ! » : à un moment donné pour apprendre à nager ce n’est pas le tout de lire un bouquin sur la technique pour nager, il faut se jeter à l’eau !! faire des petits exercices TOUS LES JOURS, inscrivez cette démarche comme un véritable challenge, soyez déterminé, investissez-vous : « j’ai décidé de me prendre en charge et de progresser sur cette difficulté qui me pourrit un peu la vie »

Avant d’écouter cette séance de sophrologie pour vaincre la timidité je vous demande d’avoir préalablement pris connaissance des conditions écrites qui sont détaillées sur le site : contrindications éventuelles, avis du médecin traitant, conditions de réalisation, etc.

Bonne séance à vous, et bien cordialement



Seuls les membres connectés peuvent ajouter un commentaire:
Connectez-vous