Faciliter la perte de poids pour un objectif sportif

Jean-Jacques MENUET | durée 16 minutes

Le but de la séance :


Gérer une perte de poids chez un sportif demande une extrême vigilance.

D'abord j’interdis qu’un sportif de moins de 18 ans écoute cette séance ; de trop nombreux sportifs ont été définitivement fragilisés par des techniques employées dans leur enfance : l’obsession de la balance, le discours militaire et trop souvent vexatoire d’un parent ou d’un entraîneur, la pesée en groupe ce qui est inconcevable même chez le garçon ; s’ensuivent des conséquences quelquefois dramatiques, indélébiles : l’image de soi, le regard des autres, des troubles du comportement alimentaire type boulimie et/ou anorexie, avec des sports plus concernés : danse, gymnastique, natation.

On ne joue pas avec la santé psychologique d’un enfant ou d’un ado voire même un jeune adulte.

Ensuite pour un sportif adulte je demande également la plus grande vigilance : perdre du poids est une démarche qui doit être validée par le médecin traitant, le médecin du sport, également par l’entraîneur ; certains sports justifient, surtout si on s’adresse à un sportif de haut niveau, de gérer le poids avec attention : les sports à catégories de poids comme le judo, la boxe ; le cyclisme par exemple chez le grimpeur ; tout sportif en surpoids avec un retentissement sur la santé (genoux, chevilles, dos) Ce que l’on doit retenir c’est qu’on ne doit pas « jouer » avec le poids, ne pas alterner des phases de hausse de poids puis des phases de restrictions alimentaires.

PARLEZ-EN à votre médecin, à votre entraîneur, PRUDENCE !! J’ai suivi de nombreux sportifs avant, pendant puis après leur carrière ; j’assure que je considère que certains intervenants peuvent être tenus comme véritables responsables des dégâts physiques et psychologiques qui peuvent se développer après la carrière sportive …



Seuls les membres connectés peuvent ajouter un commentaire:
Connectez-vous